La culotte menstruelle est une alternative plus saine et écologique à la serviette hygiénique

En moyenne, une femme jette environ 11 000 protections hygiéniques au cours de sa vie. Une alternative plus saine et plus respectueuse de notre corps et de l’environnement est née : la culotte menstruelle. Elle a tout d’un sous-vêtements classique et est très confortable pour un port au quotidien. Hypoallergénique, absorbante et imperméable, c’est une protection hygiénique tendance.

Pourquoi on opte pour une culotte menstruelle ?

Pendant le cycle menstruel, il n’est pas rare d’avoir des démangeaisons ou encore des sensations de brûlures en utilisant des serviettes hygiéniques ou des tampons. Avec une culotte menstruelle pourtant, vous aurez droit à une protection réutilisable, lavable et respectueuse de l’hygiène féminine.

Avec son aspect réutilisable, porter une culotte est un geste écologique car vous n’aurez plus à jeter des centaines de milliers de protections hygiéniques qui vont polluer notre planète. Aussi, vous retrouverez des protections pour femme en coton bio ou même en bambou qui se veulent de bien absorber le flux et de réduire les odeurs.

De multiples marques à votre service

Entre Fempo, Lunapards, Thinx, Blooming, Réjeanne, Les culottées ou encore Marguette, les marques ne cessent de rivaliser pour offrir une culotte menstruelle extra fine, sans coutures et exempt de produits toxiques. En fonction de la marque que vous allez choisir, le taux d’absorption peut être équivalent à l’usage de 4 tampons.

Généralement, pendant les menstruations, ces culottes menstruelles intimes sont plus efficaces qu’une coupe menstruelle et tiennent toute la journée. Ce qui est bien c’est que vous retrouverez aussi bien des slips classiques que des shorty, des culottes taille haute ou encore des tangas. Pour laver votre protection, rien de plus simple : mettez-la à la machine à 30°, lavez-la à la main et laissez sécher.

Des protections intimes et lavables

Avec tous les produits chimiques qui peuvent entrer en contact avec nos muqueuses, miser sur une culotte pour mes règles est une excellente initiative. Ces protections périodiques lavables participent grandement à notre hygiène intime et à une meilleure protection vaginale.

Douces, épaisses et sans substances toxiques, les utilisatrices ne voient que des avantages. Mais attention toutefois car si vous portez votre protection intime trop longtemps, il y a tout de même des risques de fuite. En moyenne, la culotte tient pendant 12 h, mais cela reste propre à chaque femme.

En plus, la culotte menstruelle peut facilement être transportée dans une pochette pour que vous soyez sereine lors de tous vos déplacements et vos voyages. En moyenne, elle se garde entre 5 à 7 ans, dépendamment de l’usage que vous en faites.

La culotte menstruelle : La discrétion au rendez-vous

Pour avoir une panoplie qui peut durer pendant de nombreuses années, il faut en moyenne dépenser entre 100 à 150 euros. C’est plus économique que de dépenser pour des tampons ou des serviettes hygiéniques mensuelles. En plus, les culottes sont adaptées à toutes les tailles et toutes les morphologies. Outre cela, saviez-vous que la culotte menstruelle peut aussi être utilisée pour lutter contre les fuites urinaires (après la ménopause) ou encore le retour de couche ?

Si vous n’êtes pas convaincues, vous pouvez tester le produit avant d’acheter différents modèles. Les premiers jours des règles, quand elles sont très abondantes, la culotte menstruelle tient bien. En plus, quand on constate l’impact écologique d’une serviette hygiénique ou d’un tampon jetable, on n’est pas fière de participer à la pollution de l’environnement. Sans parler de l’inconfort et du niveau d’absorption de ces protections qui laissent à désirer. D’autant plus que la présence de perturbateurs endocriniens a des effets néfastes sur notre corps. Une protection zéro déchet et en coton? C’est possible avec la culotte menstruelle.